30 novembre 2011

Source code - Duncan Jones

Le pendu et Cecci ont vu Source code, de Duncan Jones








Dans ce film, on trouve : un type qui se réveille amnésique dans un train. Une militaire qui lui parle par écran interposé. Une capsule/prison glacée. Une délicieuse incertitude SF dans les premières minutes. Des grosses idées marrantes avec un petit nombre de lieux (un train, une base militaire, un parking). Quelques twists plus ou moins cohérents à la fin.
On trouve aussi, malheureusement, des personnages écrits à la truelle à clichés, du sens du devoir, des adieux à son papa, des dialogues vraiment faibles. Bref, c'est marrant mais ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire