21 janvier 2017

Cartouche – Philippe de Broca

Nous avons donc voulu montrer un film de cape et d'épées à Rosa et à Marguerite. N'étant pas connaisseurs du genre, nous avons choisi celui-ci notamment parce qu'il y avait Claudia Cardinale.
Donc, Cartouche. Un bandit au grand cœur défie les puissants. Il y a Belmondo, le jarret énergique, charmeur quand il faut, tragique à la fin.


Il y a Claudia Cardinale, qui ne joue pas très bien mais qui est tellement belle... Il y a de l'humour frenchy des années 60, des combats réglés par Claude Carliez (déjà !) et plutôt cools comparés à ceux de notre époque chorégraphiée par des maîtres du kung-fu.




Il y a des décors historiques français classieux, des bagarres façon Astérix (pif, paf, pouf, bong !), des méchants très méchants, des filles plutôt potiches, une scène finale très très belle. Et surtout, dans un second rôle quasi inutile mais qui crève l'écran, il y Jean Rochefort (soulignez trois fois), mordious, Jean Rochefort !


Conclusion ? Cartouche a plutôt bien vieilli, on peut le regarder avec des enfants (malgré les scènes de tortures), c'est rigolo, tragique, français (prononcer le mot avec voix d'André Malraux) et surtout, ça a du panache !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire