05 février 2019

L'amie prodigieuse – Elena Ferrante


Elena Greco, dite Lenu, grandit dans un quartier pauvre de Naples durant les années 50. Sa meilleure amie, Lila, est sensible, brillante, arrogante, inadaptée. Ce roman raconte leur enfance et leur adolescence, entre les familles pauvres et brutales, la jalousie, la rivalité, le combat pour la réussite scolaire, jusqu'au mariage de Lila.
Ce roman (en fait, ce livre n'en est que la première partie sur quatre) est un best-seller mondial et c'est plutôt mérité. Le récit très lent, très détaillé, explore tout des sentiments et des mouvements du coeur de ses héroïnes, le couple Elena/Lila. C'est un livre qui parle des femmes, de leur rôle, de leur place, de l'éducation, des ambitions, de l'amitié pour quelqu'un de plus brillant que soit, de l'envie d'ascension sociale, de la naissance, en Italie, de notre société capitaliste, de l'apprentissage politique, de la sortie de la misère... Les thèmes sont nombreux et tous intéressants.
Moi qui déteste les récits longs de feuilletonants, je me suis laissé prendre à écouter (oui, je l'ai découvert en livre audio) 10h30 de récit hyper-détaillé, où les choses ne se passent jamais exactement comment les personnages se le figurent ou se l'imaginent. Le travail de romancière est remarquable, c'est du très très beau travail. Roman réaliste, social, féministe, difficile à lâcher, même pour un adepte comme moi des textes courts. C'est un travail magnifique et notamment (mais pas seulement !) un très bon roman pour écrivains.
Ecouté via l'année en non-mixité (et j'en ai encore pour un moment...)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire