14 août 2019

L'énigme des blancs-manteaux – J.B. Parot

Un jour, peut-être, je ferai jouer des scénarios sous l'ancien régime. Paris, 18ème siècle, des meurtres mystérieux, des intrigues, des bagarres, des bas-fonds jusqu'à la cour... Pourquoi ne pas lire les enquêtes de Nicolas Le Floch pour se documenter ?
Pour être honnête, ça se lit vite, c'est écrit honnêtement, l'univers et l'intrigue sont stimulants. Ce livre est un excellent sourcebook de jeu, contenant plein de détails qui font vrai pour pouvoir faire s'agiter des personnages dans ce petit monde si proche et si lointain, où on laisse de la viande à pourrir dans la cave pour qu'elle ait plus de goût, où on clopine dans des rues boueuses, où le préfet de police collectionne les perruques.
L'intrigue marche assez bien (et est sans doute jouable). 
Littérairement, on voit la doc apparaître à chaque coin de page. Les personnages sont tracés au tranchet, c'est un peu macho et un peu dégueu, pour le frisson. Rien de déshonorant, mais on est loin de l'inventivité langagière de Robert Merle dans les Fortune de France, il me semble (à relire un jour – j'ai lu ça avant le temps d'Internet, je peux avoir oublié).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire