21 août 2019

Mes voisins les Yamada – Takahata

Nous avons découvert en famille ce Takahata que je n'avais jamais vu, rebuté peut-être par le dessin "griffoné", qui a aussi surpris les enfants ("mais plus tard, ce sera bien dessiné ?").
Chronique humoristique d'une famille japonaise, avec le papa salaryman, la maman ménagère peu motivée, la grand-mère décidée à vivre longtemps, le fils sous pression scolaire et la fille aux yeux grand ouverts.
Le récit et les gags du quotidien dérapent dans la poésie, le rêve, la peinture, les haikus. C'est doux, drôle, juste, mélancolique. Les personnages sont des gens moyens et le film nous fait aimer les gens moyens. Comme souvent chez Takahata, la forme est incroyablement libre, fragile et enchanteresse.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire