25 mars 2021

Nous allons tous très bien, merci -- Daryl Gregory


Dans ce court roman, Daryl Gregory fait le récit d'une thérapie de groupe dont les participants ont tous survécu à un épisode traumatique et surnaturel. C'est bien écrit, effrayant, amusant en même temps, les personnages sont très bien, et, le roman étant court, c'est vite lu. Gregory est un malin qui, en plus de recycler des tropes des récits d'horreur se livre à une réflexion méta-littéraire explicite sur ce type de récit, proposant un métarécit alternatif à celui du héros aux 1000 visages. A vouloir être malin, on est parfois malin (ce livre l'est), mais ça ne m'a pas emmené très loin, sans doute parce que le jeu avec les genres, au fond, ne m'intéresse pas. Ne boudez toutefois pas votre plaisir, ça reste un petit bouquin très plaisant.

 

PS : la couverture d'Aurélien Police est excellente et correspond très bien au livre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire