31 janvier 2017

Trop de témoins pour Lord Peter – Dorothy Sayers

Suite de notre découverte des enquêtes du plus upper-class des détectives britanniques. Alors qu'il est vacances en Corse pour se remettre de son enquête précédente, Lord Peter apprend que son propre frère, porteur du titre et chef de la lignée est: 1) accusé de meurtre, 2) refuse de se défendre des accusations portées contre lui, à part en disant qu'elles sont évidemment absurdes. Immédiatement, Peter et son excellent Bunter s'envolent pour l'Angleterre...
On aura dans la suite une maison/relais de chasse posée dans la lande, des brumes, une dernière soirée de la victime (une sorte d'aventurier, fiancé à la noble sœur du noble lord) reconstituée minute par minute... Mais on verra aussi l'auteure continuer à faire des portraits intéressants de types sociaux de son temps: lords, militaires, socialistes plus ou moins bolchevisants (dont l'auteure semble avoir une piètre opinion), fermiers et fermières...
Autant le dire tout de suite, trop de témoins pour Lord Peter ne m'a pas autant plu que Lord Peter et l'inconnu. Bien que bien fichue et logique, l'intrigue ne m'a pas tout à fait convaincu, notamment parce qu'elle rompt avec une des règles du roman policier classique. Ca reste toutefois tout à fait distrayant : les amateurs des aventures de Lord Peter retrouveront des portraits tracés avec vivacité, des situations incongrues, l'Angleterre des années 20 et surtout un sens du dialogue incroyable, notamment quand le héros prend la parole et bavarde, que ce soit pour faire rire, pour égarer ses interlocuteurs ou pour masquer ses peurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire