04 août 2019

Die Hard – John Mc Tiernan



Après avoir écouté la très chouette émission blockbusters sur France Inter que quelqu'un conseillait sur Twitter (mais je ne sais plus qui), j'ai eu envie de revoir Die Hard.
Donc, Bruce Willis pieds nus et en marcel, avec des cheveux. Une affaire de couple qui tourne mal, un building en construction, des terroristes dirigés par Hans (premier rôle au cinéma d'Alan Rickman. J'adore Alan Rickman.), courses-poursuites, jeu de cache cache mortel, punchlines et humour à deux balles (yeepeekai, motherfucker), en fait ce film est  très bien. Ca fait vingt ans qu'Alex dit que Mc Tiernan est un grand réalisateur, ce n'est que maintenant que je le crois. Die Hard est très bien écrit, bien filmé, inventif et drôle. Un des points forts, souligné dans le podcast, est que l'action est toujours très claire. Le film joue d'une certaine 3D (courses-poursuites dans un immeuble plein d'étages) et on sait toujours où est qui par rapport à qui, quand on a besoin de le savoir. Si un jour je dois montrer un film d'action (bang ! bang !) aux filles, ce sera celui-là. OK, le film ne passe pas le test de Bechdel, mais la femme n'est pas une cruche.










Quand je serai grand, je serai méchant de film et je serai Alan Rickman










Aucun commentaire:

Publier un commentaire